Scroll to top

Nouvelles de l’infolettre de Placement Premier Soin – Mars 2020

Pour le 100e anniversaire de l’OIIQ, la websérie Stagiaire d’un jour accueille Paul Houde, Geneviève Schmidt et Nicolas Ouellet!

webserie Stagiaire d'un jour OIIQC’est le 13 février dernier qu’a débuté la nouvelle édition de la websérie préférée des infirmières du Québec! Disponible sur ICI TOU.TV, vous pourrez visionner en rafale les aventures de Paul Houde, Geneviève Schmidt et Nicolas Ouellet qui sont stagiaires d’un jour en soins infirmiers.

Au menu, des capsules pour vous faire découvrir de nouveaux milieux de soins, mais surtout une bonne occasion de voir en action toutes les compétences des infirmières du Québec! Et qui sait peut-être même que vous y reconnaîtrez des collègues infirmières qui participent également à l’émission…

De véritables infirmières pour soutenir les stagiaires

En effet, Claudie Roussy, infirmière praticienne spécialisée, partage ses connaissances en pratique avancée avec l’animateur Paul Houde à l’Institut de Cardiologie de Montréal. Geneviève Paquette du CISSS de la Côte-Nord accueille Nicolas Ouellet, animateur vedette de VRAK, à Havre-Saint-Pierre pour une journée de travail en santé publique. Quant à la comédienne Geneviève Schmidt, la fameuse mère indigne de District 31, elle suit Bénédicte Guimond, une infirmière aux soins palliatifs à la Maison Michel-Sarrazin de Québec. Bien du plaisir à l’horizon, bon visionnement!

Source: oiiq.org

Les infirmières prendront plus de responsabilités dans le monde en 2020

Florence NightingaleRécemment, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que 2020 serait l’année des sage-femmes et du personnel infirmier. Le tout pour marquer les 200 ans de la naissance de Florence Nightingale, une infirmière britannique, pionnière des soins infirmiers modernes et de l’utilisation des statistiques dans le domaine de la santé!

Qui était Florence Nightingale?

Il faut dire que c’est Florence Nightingale, née en 1820, qui a défini les principes régissant les soins infirmiers et l’hygiène hospitalière de l’époque moderne! Elle a également fondé la première école de soins infirmiers dans un hôpital londonien en 1860. De plus, elle a écrit environ 200 livres et articles scientifiques. La contribution à l’avancement de la profession infirmière par Mme Nightingale est phénoménale et mérite d’être reconnue et célébrée!

La place des infirmières en 2020

En choisissant de reconnaître Florence Nightingale, l’OMS veut souligner le travail des infirmières d’aujourd’hui! Très scolarisées, les infirmières en 2020 sont essentielles à la bonne marche des hôpitaux et sont reconnues pour leur spécialisation dans plein de disciplines, comme la néonatologie, la cardiologie, la médecine, etc. Bref, cette année, selon les tendances mondiales, l’OMS pense que les infirmières accompliront encore davantage de tâches, réservées habituellement aux médecins!

Source: courrierinternational.com

Deux nouvelles ambassadrices du Palais des congrès de Montréal

Sylvie Cossette et Jacinthe PepinLe 5 février dernier, les infirmières de profession Sylvie Cossette et Jacinthe Pepin se sont vu décerner le titre d’ambassadrices du Palais des congrès pour leur contribution dans l’événement du Conseil international des infirmières, qui se tiendra à Montréal au Palais des congrès en 2023.

Le titre vise à récompenser ceux et celles qui ont « choisi de jouer un rôle actif dans la confirmation d’un évènement d’envergure à Montréal et au Palais, contribuant ainsi à générer d’importantes retombées économiques et intellectuelles pour la métropole et le Québec ». Il faut dire que le Conseil international des infirmières est l’une des plus importantes activités internationales destinées aux infirmières. L’événement attirera des milliers d’infirmières, et ce, de partout dans le monde.

À titre d’information, Sylvie Cossette est professeure, vice-doyenne à la recherche et au développement international à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal, codirectrice du Réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec et chercheuse à l’Institut de cardiologie de Montréal. Quant à Jacinthe Pepin, elle est professeure à la Faculté des sciences infirmières de l’UdeM et directrice du Centre d’innovation en formation infirmière. Au cours de leur carrière, elles ont toutes les deux remporté le prix Florence décerné par l’OIIQ et de nombreuses autres reconnaissances. C’est donc un rendez-vous pour le Conseil international des infirmières de Montréal dans trois ans!

Source: nouvelles.umontreal.ca