Scroll to top

Nouvelles de l’infolettre de Placement Premier Soin – Août 2019

Découvrez Catherine Malette, une infirmière clinicienne Ninja Warrior!

L’infirmière clinicienne Catherine Malette poursuit sa passion des courses de type Ninja Warrior. En guise de récompense pour tous ses efforts, elle a terminé au deuxième rang des Championnats du monde de l’Ultimate Ninja Athlete Association (UNAA). L’événement s’est déroulé du 26 au 28 juillet dernier à Minneapolis.

Dans la foulée de cette nouvelle, on mentionne dans les médias que Catherine a été sportive toute sa vie et qu’elle aime beaucoup se mesurer aux meilleures athlètes du monde. À la voir grimper et enchaîner les obstacles, on peut difficilement déceler que sa conversion au Ninja Warrior est toute récente. Elle a disputé « par hasard » une première compétition, au Crux, en janvier dernier. Elle l’a gagnée. Elle a ensuite pris la direction de Granby, afin de participer aux qualifications régionales. C’était son premier jalon afin de se classer parmi les meilleures.

Pourquoi cette nouvelle est importante?

Chez Placement Premier Soin, ils ont comme philosophie de placer les intérêts de leurs employés en permettant une flexibilité d’horaire à toute épreuve. Une organisation qui encourage ce type d’activité et démontre avec élégance qu’on peut, si on veut concilier le travail et les autres intérêts ou obligations personnelles. Bref, Placement Premier Soin est fière de féliciter Catherine Malette pour ce bel accomplissement et l’encourage à poursuivre ses rêves.

Le défi relevé par Patrice Corriveau

Le 23 août dernier, Patrice Corriveau a terminé son périple personnel de 570 km au profit de Phobies-Zéro. Cet auteur et conférencier a marché de Longueuil à Rimouski afin de ramasser des fonds pour cet organisme communautaire à but non lucratif reconnu au niveau national par le Ministère de la Santé et Service sociaux. 

Depuis sa création, Phobies-Zéro innove par la qualité et la diversité des services offerts. L’organisme offre des outils et un soutien de qualité accessibles à tous. L’organisme permet entre autres aux personnes, jeunes et adultes, souffrant de troubles anxieux incluant le trouble obsessionnel compulsif, de bénéficier du soutien de professionnels pour vivre pleinement loin des peurs irraisonnées.

Encore ici, Patrice Corriveau est un bel exemple de courage et démontre qu’il est possible de concilier sereinement ses passions avec son travail. Placement Premier Soin est fier de souligner l’implication des personnes qui se démarquent, afin d’aider les plus démunis.

Des lignes directrices sur la pratique clinique de l’infirmière praticienne spécialisée mises à jour

Récemment, soit le 8 août dernier, le Collège des médecins du Québec et l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) ont publié récemment une nouvelle édition des lignes directrices pour chacune des cinq classes de spécialités d’infirmières praticiennes spécialisées (IPS) : néonatalogie, santé mentale, soins aux adultes, soins de première ligne et soins pédiatriques.

La mise à jour intègre notamment la notion de diagnostic provisoire, l’abolition du délai de 30 jours pour l’amorce de traitement pour un problème de santé chronique et apporte certaines précisions quant aux activités médicales effectuées dans le contexte de la promotion de la santé et de la prévention de la maladie. 

Rappelons que l’OIIQ a formé un comité ayant pour mandat de définir les orientations pour le développement du contenu des examens ou autres modalités évaluatives pour les classes de spécialité pour notamment :

  • Assurer l’administration des examens ou l’application des activités évaluatives;
  • Approuver l’examen;
  • Déterminer si l’infirmière répond aux exigences de réussite de l’examen ou des activités évaluatives de la spécialité;
  • Nommer, pour chacune des classes de spécialités visées par le Règlement sur les classes de spécialités d’infirmière praticienne spécialisée, les experts chargés de l’élaboration du matériel d’évaluation.

La participation est rémunérée et les frais de déplacement sont remboursés selon les politiques de l’OIIQ.